FRANCE BENNE

Logo FRANCE BENNE

Créé en avril 1995, le réseau FRANCE BENNE regroupe aujourd'hui 70 adhérents transporteurs spécialistes du vrac solide (bennes et citernes), répartis sur le territoire français et belge.

Disposant d'une logistique comparable aux grands groupes, nous faisons bénéficier nos clients de la flexibilité caractéristique des PME.


Voir leur site internet

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

FRANCE BENNE :  Un groupement de transporteurs respectueux de l’environnement :


Pour cela les véhicules sont équipés de moteurs propres aux normes euro IV et V. Ils sont soumis à des entretiens préventifs et les conducteurs suivent des formations à la conduite économique.

Les déplacements sont optimisés grâce à la géo-localisation (diminution des kilomètres à vide) et nous avons recours au transport multimodal. Tout ceci afin de diminuer les rejets atmosphériques et l’utilisation des énergies fossile.

Au siège social c’est au quotidien que l’on protège l’environnement : tri sélectif, minimisation des impressions, utilisation de produits recyclés et de papiers aux normes PEFC. De plus FRANCE BENNE utilise les services d’une imprimerie possédant le label « IMPRIM’VERT »

Les ruches en images

  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE
  • La ruche FRANCE BENNE

L'apiculteur : Sébastien GIRAUDET

UTPLA apiculteur Sébastien GIRAUDET

Sébastien est apiculteur en Charente Maritime et 4ème de sa génération sur la commune de Charron.

Après avoir constaté des pertes annuelles de ruches de l'ordre de 50% par an à cause de l'utilisation massive de pesticides, Sébastien décide de se tourner vers des pratiques biologiques.

En respectant le cahier des charges d'une apiculture bio, ce dernier obtient le label agriculture biologique sur ces ruches cependant, la proximité de cultures conventionnelles ne lui permet pas la certification AB de son miel.

Sébastien exerce aussi une activité de maraichage bio avec une production de légumes de saisons et de fruits (poires, framboises...)

Voeux 2017

Bonjour à tous mes parrains,

En ce tout début d’année, je tiens à vous présenter mes meilleurs vœux ! Je vous souhaite à tous le meilleur pour 2017 et profite de ce petit message pour vous remercier chaleureusement pour tout le soutien que vous m’apportez dans mon activité. Merci…

Pour ce qui est des nouvelles de vos abeilles, rien de particulier à signaler. Les abeilles sont en plein hivernage. C’est une période cruciale en apiculture car d’ici quelques semaines les reines reprendront les pontes pour fonder les colonies de printemps et elles auront besoin de forces… J’espère que tout se passera bien ! Mais pour l’instant je ne peux qu’attendre et rester vigilant à ce que les colonies ne manquent de rien.

Je vous souhaite de nouveau une belle année 2017 !

Amicalement,

Sébastien

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Charron

Le rucher de Charron
La ruche se trouvera à proximité de la commune de Charron en Charente Maritime en plein cœur du Parc inter-régional du Marais Poitevin en Val de Sèvre et en Vendée.

Les abeilles de Sébastien sont des Apis Melifera Melifera ou abeilles noires.

Ce lieu bénéficie d'un des meilleurs ensoleillements de la façade atlantique.
Ses ruches sont disposées sur plus de 4 ha de terrain.

Le miel, issu de bocages, bois et haies est un miel toutes fleurs. Il est composé de fleurs des marais, tournesol, colza, prunelier avec des notes de châtaigner et acacia. Il s'agit d'un miel de consistance cristalline (solide) à crémeuse avec un grain très fin. Son gout parfumé et acidulé plaira à tous; il est parfait pour être dégusté sur des tartines ou pour accompagner vos recettes.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Même s’il fait encore froid en ce début de mois de février, nous sommes bien loin des températures glaciales de ces dernières semaines. Partout en France les prévisions météorologiques annoncent le redoux. Quoiqu’il en soit, et même si par endroit il fait encore froid, l’essaim va reprendre son activité. Il est l’heure du réveil de la colonie ! La grappe qui avait permis de conserver des températures élevées au sein de la ruche, va tout doucement se disloquer. La reine va reprendre la ponte. D’une petite rondelle sur un cadre, elle va remplir plusieurs cadres de couvain, en fonction des provisions en pollen.

La population au sein de la ruche va grossir rapidement. Cette période durant laquelle les abeilles passent d'une situation de repos hivernal, à une reprise d'activité pour la reine et la colonie, est particulièrement importante. Elle est également facteur de stress pour l'apiculteur car déterminante pour les mois à venir.
La population se développe rapidement et les réserves s’épuisent aussi vite, sans que les abeilles ne puissent encore sortir pour butiner et ramener de nouvelles provisions.

Zoom sur …
Le Cycle de la vie de l’abeille

A partir de l’œuf pondu dans son alvéole, la future abeille va passer par quatre stades différents, jusqu’à l’abeille adulte…

Au départ il y a l’œuf de la Reine. En fonction de son statut « fécondé » ou non, et de l’alimentation, l’œuf deviendra une nouvelle reine ou une ouvrière (oeuf fécondé), ou un faux-bourdon (oeuf non fécondé). L’œuf est déposé verticalement au fond de l’alvéole. Au bout de trois jours à peine, l’œuf devient larve. Semblable à un ver blanc, il va muer et grossir pendant 4 jours au sein de l’alvéole où il est nourri par les abeilles. Au neuvième jour, le nourrissage est arrêté et l’alvéole operculée avec de la cire, pour laisser la larve évoluer doucement en Nymphe (pupe). On voit notamment à ce stade se dessiner les antennes, les yeux, la bouche, les pattes ou encore les ailes. C’est une abeille adulte ou imago qui sortira de l’alvéole au vingtième jour. Elle deviendra par la suite une ouvrière.

De son côté, l'apiculteur …
Dernière ligne droite pour l'apiculteur avant le retour des beaux jours. Février est une période de tous les dangers. Les contrôles demeurent visuels principalement car le froid demeure. La pesée des ruches reste également importante pour estimer les réserves encore disponibles au sein de la ruche.

Le Saviez – vous ? Comment reconnait-on la Reine ?
Sa taille tout d’abord… La Reine mesure en moyenne 20mm lorsque l’ouvrière en fait 15. Sa couleur avec reflets chauds ou bronzés est également un signe distinctif. Son abdomen est plus long et n’est pas entièrement recouvert par ses ailes, comme pour les ouvrières. Les yeux de la Reine ont moins de facettes que l’ouvrière. Son dard est plus lisse et elle pourra le retirer et piquer de nouveau. L’ouvrière en revanche meurt une fois son dard retiré. Elle n’a pas de glandes cirières et sa démarche est beaucoup plus lente.

Un peu de poésie … La citation du mois !
"Abeilles sans reine, ruche perdue." Proverbes Russes




Imprimer la page

Retour