CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)

Logo CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
CASALGRANDE PADANA S.p.A. est une usine Italienne renommée spécialisée dans la fabrcation de carreaux en grès cérame, elle est reconnue comme étant l'un des principaux acteurs du marché de la céramique en Europe et dans le monde. Forte de ses 55 ans d'expérience, le 'Made in Italy' de la CASALGRANDE PADANA S.p.A. restera gravé dans l'histoire du développement de ce matériaux aux qualités exceptionnelles.

Ils se sont engagés pour la sauvegarde des abeilles

Outre le commerce de ses produits, la CASALGRANDE PADANA investit depuis de nombreuses années dans l'amélioration des techniques de fabrication des dalles en céramiques, afin de réduire les pertes et rejets industriels au stricte minimum. Tout est mis en oeuvre pour respecter les 1.000 employés qui y travaillent et par conséquent la région toute entière. L'eau, la chaleur, la poussière, tout y est réutilisé dans sa quasi totalité. Détenteur des normes environnementales internationales EMAS et ISO14001 CERTIQUALITY elle respecte avant tout l'humain et l'environnement. Un commerce durable qui respecte au maximum la terre et ses habitants, voilà la signification du 'Made in Italy' de la CASALGRANDE PADANA S.p.A.

La ruche en images

  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)
  • La ruche CEDREX SPRL (CASALGRANDE PADANA)

L'apiculteur : Jean-Christophe et Frédéric BAYET

UTPLA apiculteur Jean-Christophe et Frédéric BAYET

Nous sommes deux amis apiculteurs en Belgique dans la province de Namur, passionnés par le monde des abeilles.

Comme il est pour nous tout aussi important de produire du miel que de bien connaitre le comportement de l’abeille dans sa ruche et dans son environnement naturel proche, nous avons décidé pour améliorer nos connaissances, de suivre un cursus de deux ans et de peaufiner ce dernier par un cours spécifique sur l’élevage de reines en Avril 2013.
Ce qui nous permettra d’élever nous-mêmes les reines qui peupleront nos futurs essaims dans la perspective d’augmenter notre cheptel pour atteindre 40 à 50 ruches d’ici 3 à 4 ans.

Notre souhait étant d’apporter une brique en plus à la maison « abeilles », en effet si ces petites bêtes venaient à disparaître, ce sont près de 80% des espèces végétales qui pourraient disparaître de la surface de la terre.
A la base de l’équilibre des écosystèmes, elles représentent plus de 35% de nos ressources alimentaires…. Il faut donc en élever de plus en plus et les protéger.

Informations concernant la recolte 2016

Le miel que vous aurez le plaisir de déguster soit à l'automne soit au printemps prochain (selon vos dates de parrainages) est un miel récolté il y a 1 mois.
Nous avons laissé les hausses le plus tard possible ("grenier à miel" de la ruche) sur les ruches afin de bénificier des dernières floraisons.
Ce qui fait qu'on y retrouve principalement les pollens suivant: Ronce, Trèfle, Phacélie, Tilleul et une pointe d'acacia (robinier faux acacia).
Ainsi voici les essences que vous retrouverez derrière le nom "Miel de Fleurs" des pots que vous recevrez :-)
Bonne dégustation !

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Vignette

Le rucher de Vignette
Frédéric et Jean-Christophe disposent aujourd’hui de deux ruchers (Vignette & Rissart) d’une dizaine de ruches proches de leur domicile afin de s'occuper au mieux des abeilles.

Ils envisagent de développer leur activité par l’installation de deux nouveaux ruchers, l’un situé en zone boisée et l’autre dans une zone naturelle sur les hauteurs de Floreffe proche de l’abbaye.

Si tout se passe bien, ce monde fascinant des abeilles pourrait leur faire passer à 50 ruches voir plus d’ici 2016, leur ouvrant alors les portes de l’apiculture professionnelle…

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Même s’il fait encore froid en ce début de mois de février, nous sommes bien loin des températures glaciales de ces dernières semaines. Partout en France les prévisions météorologiques annoncent le redoux. Quoiqu’il en soit, et même si par endroit il fait encore froid, l’essaim va reprendre son activité. Il est l’heure du réveil de la colonie ! La grappe qui avait permis de conserver des températures élevées au sein de la ruche, va tout doucement se disloquer. La reine va reprendre la ponte. D’une petite rondelle sur un cadre, elle va remplir plusieurs cadres de couvain, en fonction des provisions en pollen.

La population au sein de la ruche va grossir rapidement. Cette période durant laquelle les abeilles passent d'une situation de repos hivernal, à une reprise d'activité pour la reine et la colonie, est particulièrement importante. Elle est également facteur de stress pour l'apiculteur car déterminante pour les mois à venir.
La population se développe rapidement et les réserves s’épuisent aussi vite, sans que les abeilles ne puissent encore sortir pour butiner et ramener de nouvelles provisions.

Zoom sur …
Le Cycle de la vie de l’abeille

A partir de l’œuf pondu dans son alvéole, la future abeille va passer par quatre stades différents, jusqu’à l’abeille adulte…

Au départ il y a l’œuf de la Reine. En fonction de son statut « fécondé » ou non, et de l’alimentation, l’œuf deviendra une nouvelle reine ou une ouvrière (oeuf fécondé), ou un faux-bourdon (oeuf non fécondé). L’œuf est déposé verticalement au fond de l’alvéole. Au bout de trois jours à peine, l’œuf devient larve. Semblable à un ver blanc, il va muer et grossir pendant 4 jours au sein de l’alvéole où il est nourri par les abeilles. Au neuvième jour, le nourrissage est arrêté et l’alvéole operculée avec de la cire, pour laisser la larve évoluer doucement en Nymphe (pupe). On voit notamment à ce stade se dessiner les antennes, les yeux, la bouche, les pattes ou encore les ailes. C’est une abeille adulte ou imago qui sortira de l’alvéole au vingtième jour. Elle deviendra par la suite une ouvrière.

De son côté, l'apiculteur …
Dernière ligne droite pour l'apiculteur avant le retour des beaux jours. Février est une période de tous les dangers. Les contrôles demeurent visuels principalement car le froid demeure. La pesée des ruches reste également importante pour estimer les réserves encore disponibles au sein de la ruche.

Le Saviez – vous ? Comment reconnait-on la Reine ?
Sa taille tout d’abord… La Reine mesure en moyenne 20mm lorsque l’ouvrière en fait 15. Sa couleur avec reflets chauds ou bronzés est également un signe distinctif. Son abdomen est plus long et n’est pas entièrement recouvert par ses ailes, comme pour les ouvrières. Les yeux de la Reine ont moins de facettes que l’ouvrière. Son dard est plus lisse et elle pourra le retirer et piquer de nouveau. L’ouvrière en revanche meurt une fois son dard retiré. Elle n’a pas de glandes cirières et sa démarche est beaucoup plus lente.

Un peu de poésie … La citation du mois !
"Abeilles sans reine, ruche perdue." Proverbes Russes




Imprimer la page

Retour