Ça bosse dur pour les abeilles

Folies Royales : Une Gamme de Cosmétiques Bio et Engagée

folies-royales

Avec Folies Royales, vous prenez soin des abeilles et elles vous le rendent au centuple.

Chaque produit de notre gamme Folies Royales permet de parrainer des abeilles et des mètres carrés de biodiversité tout en prenant soin de soi.

Le Meilleur des abeilles pour vous... Et en retour vous offrez aux abeilles, un toit !

Miel bio réparateur et adoucissant, gelée royale régénératrice, cire d'abeille protectrice, sont autant d'ingrédients d'exception qui composent la gamme de cosmétiques Folies Royales...


Lire la suite

Economie solidaire au Maroc

Dans le cadre d'un projet d'économie solidaire au Maroc, l'ONG "Le Forum Averroès" et "Un Toit Pour Les Abeilles" se sont associés pour soutenir femmes et hommes marocains en situation précaire.

Le projet consiste à créer une coopérative dans les montagnes du Moyen Atlas, à financer le matériel et l'installation d'une miellerie puis à les former à être apiculteurs.

Cette action s'inscrit aussi dans une démarche de préservation de l'abeille mellifère.

Les entreprises et particuliers participent concrètement en parrainant ces ruches. Chaque parrain dispose d'une ruche, d'un espace internet permettant de suivre l'avancée du projet, et recevra un miel à son nom.

La première année a été consacrée à la formation des femmes et à l'installation du matériel. Les premières rencontres ont permis de finaliser le projet, connaître les femmes et hommes souhaitant participer et choisir un site propice à l'installation des abeilles. La région de moyenne montagne du nord de l'Atlas a été retenue. Il s'agit d'un territoire préservé très riche en plantes aromatiques (thym, romarin...) et espèces mellifères.

Pour visualiser tous les articles et l'avancement du projet de la Miellerie solidaire : vous pouvez consulter via ce lien l'ensemble des articles dédiés au Maroc sur notre blog.

Les ruches ainsi que la miellerie ont été installées et les formations mises en places. Tout le matériel (ruches, combinaisons de protections, enfumoirs, pots, matériel d’extraction...) a été offert aux femmes qui commencent à avoir suffisamment d'indépendance pour développer elles même leur activité et bientôt gérer les ruches de façon autonome.
Chaque année deux sessions de formations sont assurées par Alain et Marie-Noëlle Levionnois que nous remercions tout particulièrement pour leur engagement dans ce projet.

Au programme, cours théorique et mise en pratique sur le rucher. L’objectif est de pouvoir assurer les interventions nécessaires au bon développement de la colonie d’abeilles et d’appliquer les gestes utiles pour conduire leur rucher tout au long de la saison apicole.

Dès 2010, Alain et Marie-Noëlle Levionnois se sont rendus au Maroc pour leur première intervention auprès des futurs apicultrices. C'était aussi l'ouverture du premier rucher de 10 ruches.

Alain est notamment formateur au rucher du jardin du Luxembourg.

Marie-Noëlle, sa femme, a travaillé près de 10 ans au Maroc. Sa connaissance de la culture marocaine a notamment favorisé les échanges sur place et permis de nouer très rapidement des liens étroits avec le groupe de femmes.

Voici les photos des 8 apicultrices en devenir et des deux hommes qui ont eu la gentillesse de les accompagner tout au long de la formation.

  • apicultrices en devenir
  • apicultrices au Maroc
  • apicultrices en devenir, un toit pour les abeilles
  • apicultrices et femmes du Maroc
  • Samira Boujidi - Un toit pour les abeilles
  • Karima Qassemi - Un toit pour les abeilles
  • Loubna GUERMATTE - Formation apicultrice au Maroc
  • Zineb Azerroul - Un toit pour les abeilles
  • Mustapha Zaanoune - Un toit pour les abeilles
  • Belkacem Qerqeb - Un toit pour les abeilles

Première approche théorique avec la description d'une ruche relayée par Saadia qui traduit aux femmes attentives. Equipées de tenues de rigueur, mise en pratique sur le rucher avec la découverte d'une ruche.
Chaque jour de formation qu'elle soit orientée vers un apprentissage manuel comme le montage des cadres ou théorique, s'est cloturé par le fameux thé à la menthe et petits gateaux.

 

Alain nous raconte le déroulement de son séjour à Ahermoumou :

"Par des journées ensoleillées, à 1300 mètres d’altitude, un accueil extrêmement chaleureux et une grande écoute des femmes, comment ne pas se réjouir et avoir envie de transmettre nos connaissances de l’apiculture.
La formation s’est déroulée sur huit jours.
Pour leur permettre de travailler le matin, les femmes avaient souhaité qu’elle se passe l’après midi.
Côté théorique les sujets suivants ont été étudiés : l’abeille et son développement, le rôle des différents acteurs de la ruche, les diverses parties de la ruche, les produits de la ruche, le nourrissement, les maladies et notamment la varroase et son traitement.
Côté pratique : la mise en place des ruches, l’utilisation de l’enfumoir, visites des ruches avec l’observation du couvain et la recherche de la reine, le nourrissement et traitement anti-varroa, la préparation à l’hivernage, une étape importante qui permettra nous l’espérons de retrouver de belles colonies au printemps.
Nous souhaitons que rapidement ces femmes très motivées deviennent apicultrices à part entière et que ce beau projet de coopérative aboutisse prochainement. Cela restera pour nous un moment de partage enrichissant et nous pensons très souvent à elles.

Apicolement,

Alain Levionnois"

Le rucher de Fouras (apiculture d'autrefois)

Rucher authentique en bois tressés

Sur ce rucher, pas de sélection d'abeilles, pas d'utilisation de produits chimiques, pas de nourissement au sucre, des ruches sans cadres en bois tressés...


Lire la suite

Récolte d'essaims "sauvages"

En mai juin, au retour des beaux jours, certaines ruches se divisent pour fonder une nouvelle colonie : on parle alors d'essaimage. On retrouve ces "boules d'abeilles" (essaims) dans les jardins, les cours, les écoles, centres villes, etc. Aujourd'hui peu d'apiculteurs ont encore le temps d'aller récolter ces essaims et plus de 80% sont détruits par des sociétés spécialisées, en général, les mêmes sociétés qui proposent les traitements contre les termites, capricornes, puces....

Nous avons passé des partenariats avec ces sociétés (nous les payons 30% de plus que pour une destruction) de façon à ce qu'elles ne détruisent plus ces essaims, mais les déposent dans des ruchettes que nous venons ensuite chercher et installer dans nos ruchers. Nous récupérons aussi nous même gratuitement ces essaims chez les particuliers.

 

voir les photos des interventions

Peinture 100% naturelle à la propolis

Les deux peintures « bio » que nous avons testées pour peindre nos ruches ne nous ont pas totalement satisfaits : présence de limonène qui est un allergène pour la première peinture et mauvaise tenue dans le temps pour l’autre (mousses noires en surface au bout d’un an à peine d’utilisation). Nous avons donc entrepris de faire notre propre peinture à base de propolis (remède naturel produit par les abeilles) et d’alcool (autre remède naturel (-; ) En dehors de ses vertus bénéfiques la propolis se comporte comme un vernis et rend le bois résistant aux intempéries.
De façon à colorer un peu les ruches, nous avons utilisé des extraits de plantes qui agissent comme des colorants.


Lire la suite

Conservation des fruits grâce à la propolis

Suite à plusieurs demandes, nous vous communiquons la recette de notre peinture à la propolis. il s’agit d’une dilution, jusqu’à saturation, de propolis brute dans de l’alcool alimentaire à 90°.
J’ai testé avec de l’alcool à 70°, mais il y a en général du camphre à l’intérieur et les abeilles n’ont pas trop apprécié.

Lire la suite

Réalisation de panier à abeilles (bois tressé)

La ruche est réalisée à partir de bois tressé. Elle sera ensuite recouverte de torchis (terre + paille) et protégée par un toit de paille (chaume).

L'utilisation de paniers à abeilles remonte au moyen âge. La réalisation d'un panier ne nécessite aucun matériau ou matériel spécifique. Simple et rapide, la technique permet à l'apiculteur de s'affranchir de l'achat de matériel en ne travaillant qu'avec des produit locaux et naturels (noisetier, repousses de saules, de frênes...).

La forme conique représente un habitat idéal pour l'abeille. Le torchis va permettre de jouer le rôle d'isolant et de réguler l'humidité dans la ruche évitant ainsi le développement de moisissures et champignons. Le toit de chaume assurera l'étanchéité tout en permettant à la ruche de "respirer".

- Structure : bois tressé
- Isolation: torchis paille / terre
- Etanchéité : chaume

1) Réalisation de la structure (bois tressé)

  • structure en bois tressé pour les abeilles
  • structure en bois tressé - Un toit pour les abeilles
  • structure en bois tressé - adopter une ruche
  • structure en bois tressé - adopter des abeilles
  • structure en bois tressé - ruches et abeilles
  • La ruche est réalisée à partir de bois tressé
  • La ruche réalisée à partir de bois tressé pour les abeilles
  • Un toit pour les abeilles, ruche en bois tressé
  • Bois tressé ruche pour abeilles

2) Réalisation de l'isolation en torchis

  • Réalisation d'une ruche en bois tressé
  • ruche recouverte de torchis
  • Création d'une ruche en bois tressé et torchis
  • conception d'une ruche en bois tressé et torchis
  • étapes de création d'une ruche naturel
  • Adopter des abeilles avec une ruche naturel
  • Adopter des abeilles avec une ruche en bois tressé
  • Adopter des abeilles créer votre ruche
  • Isolation d'une ruche en torchis

Four Solaire

La perte de biodiversité, les pollutions chimiques et le réchauffement climatique ont pour responsable commun l’être humain. Comparé au gaz par exemple, utiliser l’énergie propre et gratuite du soleil pour faire cuire sa nourriture permet de ne pas émettre de CO2 et donc de limiter sa participation au réchauffement climatique. Nous avons donc voulu tester le four solaire...

Lire la suite

Des Fleurs Dans la Vallée

Des Fleurs Dans La Vallée propose aux entreprises de s'engager concrètement dans une action locale de préservation de la biodiversité.


Lire la suite

Accueil sur les ruchers

« Les abeilles sont fascinantes et très attachantes » Installer une ruche permet d’améliorer la pollinisation, de récolter du bon miel et d’agir concrètement en faveur de l’écologie.


Lire la suite