SCAL

Logo SCAL

Bienvenue dans la Haute-Vienne à Aixe-sur-Vienne où se trouve votre professionnel de la menuiserie depuis 1978 : S.C.A.L. Nous posons vos fenêtres et volets roulants selon votre demande. Nous réalisons l'étude de votre projet de véranda du plan jusqu'à la conception. Nous réalisons toutes vos menuiseries extérieures en neuf ou rénovation. Nous vous dépannons dans les meilleurs délais. Notre entreprise familiale est accueillante et met à votre disposition plus de 20 salariés. Nous possédons un bureau d'études et deux ateliers : un pour l'aluminium et un pour le PVC. Ils sont équipés avec des machines à la pointe de la technologie. Un secrétariat et des commerciaux expérimentés vous conseillent et vous accompagnent tout au long de vos projets. Nous sommes à votre écoute pour toutes informations supplémentaires.


Voir leur site internet

Respectueuse de l’environnement, la société s’inscrit dans une démarche de développement durable en triant ses déchets : - Aluminium - Cartons, papiers - Plastique - Ferraille - Chiffons souillés par produits solvants Le bâtiment de fabrication est doté d’un équipement photovoltaïque permettant une production annuelle de 45 000 kWh soit une émission de CO2 annuelle évitée de 4 000 kg.

La ruche en images

  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL
  • La ruche SCAL

Le rucher se trouve à côté du massif des monédières qui culmine à 919 mètres où la variété florale est assez grande.
Il sélectionne l'emplacement de ses ruchers selon le niveau de diversité des plantes et l'état naturel de l'environnement dans le but d'avoir un miel différent des autres avec de nombreuses saveurs !

Selon la météo et les floraisons, Manuel pourra proposer du miel monofloral de châtaignier ou acacia, mais surtout du miel toutes fleurs de printemps (pissenlit, saules, arbres fruitiers, centaurées, myrtille, rosacées, aubépine, trèfle blanc, érable…) et d'été (tilleul, ronce, châtaignier, sarrasin, luzerne, callune ...).
Il est en partenariat avec plusieurs maraîchers tournés vers l'agriculture biologique ainsi que des producteurs de plantes aromatiques et médicinales bio chez qui il pose ses ruches, afin de proposer aux abeilles un maximum de plantes à butiner en toutes saisons. (Toutes ses ruches se trouvent d’ailleurs à moins de 10km à la ronde de son domicile pour limiter les déplacements).
Cette diversité essentielle aux abeilles (nectar, pollen) va permettre une bonne santé générale de la colonie et une production de miel optimale.
Il vend sa production localement (dépôt-vente, marchés de pays…) et n'effectue aucune transhumance.

L'apiculteur : Manuel VIGNERON

UTPLA apiculteur Manuel VIGNERON

Manuel (35ans) est apiculteur amateur depuis 2014, dans le massif central en Corrèze (le pays vert) aux portes du parc naturel de millevaches en Limousin.
Il s'est formé au rucher école de Brive la Gaillarde, mais surtout grâce aux lectures qui lui ont permis d'essayer de nombreuses techniques pour se perfectionner.

Il possède actuellement 70 ruches dadant où les abeilles butinent dans ce lieu paisible et naturel encore préservé qui fait leur bonheur.
Son objectif est d'atteindre une centaine de ruches environ dans le but de garder une production de miel et une méthode de travail artisanale: (réduction maximale du matériel électrique et thermique qui se résume à son véhicule et son extracteur électrique)!!!

La sauvegarde de l'abeille noire endémique de sa région mieux adaptée au climat et à la végétation, reste sa priorité.
Il développe par ailleurs un élevage naturel (tenant compte de la biologie collective des abeilles) pour proposer des essaims à la vente pour la filière apicole.
La sauvegarde de la biodiversité le préoccupe beaucoup, c'est pourquoi il n'utilise aucun produits chimiques ni dans la ruche, ni aux alentours.
L'extraction et le conditionnement du miel se font température ambiante, il n'est donc jamais chauffé.

Sa priorité n'est pas de produire un maximum de miel mais d'en laisser suffisamment aux abeilles pour la bonne santé de ces dernières.

Manuel a obtenu en 2017 l'attestation de conformité Nature et Progrès pour l'ensemble de ses ruchers et ses miels !
Ce label certifie une apiculture biologique et paysanne, qui intègre aussi des notions éthiques, environnementales et sociales dans le cahier des charges...

La saison est bien lancée chez Manuel

Bonjour à toutes et tous,
 
La saison démarre plutôt bien pour les abeilles en tout cas beaucoup mieux que l'année dernière... En même temps était-il possible de faire pire?
Les quelques petites gelées début avril n'ont pas perturbé les multiples floraisons du moment et les abeilles ont pu un peu en profiter avec quelques jours de chaleur et de soleil!
J'ai donc pu récolter cette semaine quelques dizaines de kilos du délicieux miel de pissenlit mélangé aux saules et arbres fruitiers... Il n'y en pas pas beaucoup mais je vais essayer de fournir au moins un pot de ce miel à tous les parrains!

Sinon, c'est un peu la course en ce moment, je dois rapidement mettre en pot ce miel qui cristallise naturellement très vite. Je dois aussi passer des commandes de matériel car les ruches se développent vite et il faut poser pleins de hausses: évidemment en ayant doublé le nombre de ruches en production de miel, il va m'en manquer forcement quelques unes à un moment; donc autant anticiper... Il faut aussi racheter des cadres de hausses et de corps de ruches pour l'élevage.
J'ai commencé le 12 avril l'élevage de reines, j'ai déjà crée 18 petits essaims avec ces nouvelles reines et environs 25 autres sont en préparation!

Si tout va bien, grâce au plateau Cloake d'élevage de reines, je vais pouvoir créer une vingtaine d'essaims tout les 10 jours d'avril à juillet!
C'est un plateau qui se glisse entre deux corps de ruches avec une grille à reine, dans la partie du bas on retrouve la reine et la partie du haut peut être séparée par une plaque métallique et ainsi créer les conditions propice à l'élevage de plusieurs reines simultanément! Il faut respecter un calendrier précis pour récupérer les reines un jour avant leur naissance et ainsi les introduire sur un nouveau cadre rempli d'abeilles d'une autre ruche...

Il faut aussi, entre autre, cirer les nouveaux cadres, nettoyer les vieux...
J'ai aussi quelques problèmes de maladies sur 2 ou 3 ruches (loque européenne et/ou couvain sacciforme), j'essaye d'éliminer les cadres les plus atteints, mais si ça ne marche pas, il faudra placer les essaims dans un nouvelle ruche avec de nouveaux cadres. Il faut aussi désinfecter avec précaution tout le matériel et les gants avec de l'eau de javel pour ne pas contaminer les autres...
 
 
Enfin voilà à peu près ce qu'il se passe en ce moment j'espère que je vais arriver m'en sortir tout seul, bien sur Elise, ma femme m'apporte aussi de l'aide quand elle trouve le temps, car elle à un autre métier...
Merci à vous et à bientôt avec du miel d'acacia j'espère...

Manuel

 

Voir toutes ses actualités


Le rucher de Pierrefitte

Le rucher de Pierrefitte

Le rucher se trouve à côté du massif des monédières qui culmine à 919 mètres où la variété florale est assez grande.
Il sélectionne l'emplacement de ses ruchers selon le niveau de diversité des plantes et l'état naturel de l'environnement dans le but d'avoir un miel différent des autres avec de nombreuses saveurs !

Selon la météo et les floraisons, Manuel pourra proposer du miel monofloral de châtaignier ou acacia, mais surtout du miel toutes fleurs de printemps (pissenlit, saules, arbres fruitiers, centaurées, myrtille, rosacées, aubépine, trèfle blanc, érable…) et d'été (tilleul, ronce, châtaignier, sarrasin, luzerne, callune ...).
Il est en partenariat avec plusieurs maraîchers tournés vers l'agriculture biologique ainsi que des producteurs de plantes aromatiques et médicinales bio chez qui il pose ses ruches, afin de proposer aux abeilles un maximum de plantes à butiner en toutes saisons. (Toutes ses ruches se trouvent d’ailleurs à moins de 10km à la ronde de son domicile pour limiter les déplacements).
Cette diversité essentielle aux abeilles (nectar, pollen) va permettre une bonne santé générale de la colonie et une production de miel optimale.
Il vend sa production localement (dépôt-vente, marchés de pays…) et n'effectue aucune transhumance.

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher ?

Que se passe-t-il dans la ruche en mai ?

Introduction
En mai les abeilles font ce qui leur plaît !



Ça y est, la ruche bourdonne de partout. Le trafic sur la planche d’envol est dense.
Certaines abeilles s’en vont sur les champs alentours récolter la première grande miellée printanière.
D’autres, s’en reviennent à la ruche les pattes chargées de pollen et les jabots remplis de nectar.
C’est le co...




Imprimer la page

Retour